Octobre Rose

Dernière mise à jour : 2 oct. 2020


Zoom sur l'évènement de ce mois d'octobre, vous l'aviez sûrement deviné, OCTOBRE ROSE, campagne dédiée à la lutte contre le cancer du sein.


Le but de cette campagne est d'accroître la sensibilisation de cette maladie par des dépistages précoces ainsi que la lutte contre les différents cancers du sein au travers d'informations et de collectes de dons pour la recherche.


Ces campagnes ont été instaurées depuis 1985 et le symbole le plus connu est le fameux ruban rose ! Vous pouvez vous en procurer un chez l'un des partenaires de la campagne comme certaines mairies, collectivités locales, entreprises privées, centres de médecine du travail, associations...


Pour information il existe des cancers du sein hormono-dépendants et d'autres qui sont non-hormono-dépendants.


Dans le 1er cas, il est impératif d'être vigilent à certaines plantes car elles ont des propriétés qui mimétisent certaines hormones de l'organisme comme par exemple les hormones sexuelles. L'absorption de ces plantes, que ce soit par voie orale ou en application locale, par voie cutanée, peuvent venir aggraver la situation.


Pour vous aider à y voir plus clair, je vous note ci-dessous les plantes pouvant agir sur les hormones à différents degrés, incluant les hormones sexuelles. Ces informations peuvent s'avérer utiles en cas de cancers hormono-dépendants passés ou actuels. Attention ce n'est pas exhaustif car il en existe une longue liste et je vous conseille de vous rapprocher de votre oncologue/ cancérologue avant toute utilisation de plantes que ce soit sous forme d'huiles essentielles, de plantes entières, en infusion, en décoction, en gélule, en poudre, en EPF (Extraits de Plantes Fraîches) ou en teinture mère... Et même dans l'alimentation !


* (composition variable selon les lots)

** (selon composition du lot)

*** (contre-indiquées en cas d'antécédents de cancers hormono-dépendants)


Vigilance sur certains aliments surtout en consommation prolongée et/ou en quantité importante :

  • Soja

  • Propolis

  • Avoine

  • Fenouil (graines)

  • Badiane

  • Anis Vert

  • Réglisse

  • Liste non exhaustive...

Attention particulière sur le pamplemousse et ses croisements qui réagissent avec de nombreux médicaments et/ ou traitements dont la chimiothérapie. Qu'il soit consommé sous forme de fruit entier ou de jus, demandez systématiquement à votre médecin s'il est autorisé pendant le traitement.




22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout